Mardi 3 juin 2014 2 03 /06 /Juin /2014 23:26
          Bonjour !   Venez nous rejoindre dans notre Salle Virtuelle !
 
Pour ce faire, il vous faut simplement télécharger le logiciel Paltalk Scene comme détaillé dans les méthodes ci-dessous. Microphone optionnel mais nécessaire pour nous parler ! À bientôt !


Instructions en texte pour installer Paltalk Scene

Cliquez pour y accéder:  Version PC   &   Version MAC



Instructions en vidéo pour installer Paltalk Scene

Cliquez pour accéder à la vidéo: Vidéo explicative 

 


     
     À la prochaine ! Au plaisir de vous parler bientôt !
 
           
         Blackberry, Apple Iphone, Google Android, Windows mobile 
   
                             http://www.paltalk.com/mobile/index.html


        Et pour accéder sans télécharger le logiciel Paltalk
                  (La version Paltalk EXPRESS est un complément à Paltalk,
                 mais n'est pas aussi stable que la version logicielle installée)

                   http://express.paltalk.com/   (explications : link )
                    
    
               FONDE LE 20 FEVRIER 2006

idee-2-copie-2.jpg


free counters
               (depuis le 3 novembre 2009)

Par Vivre Sans Alcool - Publié dans : Assistance
Mardi 3 juin 2014 2 03 /06 /Juin /2014 23:25

Bonjour ! Nous vous souhaitons la bienvenue au Groupe en ligne "VIVRE SANS ALCOOL" des ALCOOLIQUES ANONYMES FRANCOPHONES. Notre Groupe Internet porte fièrement le numéro B.S.G. N.Y. : #677-502

Nous sommes aussi membre enregistré de l'OIAA link ainsi que chez E-AA.



Nous tenons 6 réunions PARLÉES avec microphone, par semaine. La salle est ouverte  le plus souvent que possible en semaine.

       

         Consulter l'horaire des réunions ici.

NOUVEAU - BULLETIN HEBDOMADAIRE - NOUVEAU

Vous pouvez maintenant vous inscrire afin de recevoir notre bulletin hebdomadaire par courriel. Voyez la section Communications de groupe, au bas de cette page, pour  l'inscription.  Vous aurez la possibilité de vous inscrire à 2 services de diffusion;

      (!) les articles du groupe        et        (I) le bulletin hebdomadaire.

Vous pourrez également vous désabonner en tout temps de cette liste via le lien de désabonnement.

 

 

 

836

Par Vivre Sans Alcool - Publié dans : Introduction
Mardi 3 juin 2014 2 03 /06 /Juin /2014 23:24
Le Groupe "Vivre Sans Alcool" offre maintenant une salle de diffusion AUDIO francophone en continu.  
Nous diffusons en audio le contenu du "Gros Livre des Alcooliques Anonymes", des "12 étapes et 12 traditions" ainsi que des témoignages de membres AA francophones.   

 

 

Veuillez noter que cette salle est ouverte le plus souvent possible, mais que ce n'est qu'un ordinateur  (NARRATEUR) qui fait jouer les extraits audios encore et encore.  Il peut arriver que le serveur déconnecte notre salle pour maintenance à l'occasion ou qu'il y ait une panne d'internet.  S'il n'y a pas de son après quelques secondes (30 max) c'est peut-être que le serveur audio OU encore que l'ordinateur du narrateur est en maintenance.  Cette salle est ouverte le plus souvent possible, voire 24/24 et 7 jours sur 7. Nous essayons tout de même de laisser cette salle ouverte afin de faire connaître cette littérature de base chez les Alcooliques Anonymes.

Bonne écoute !

Ce LIEN vous permet d'écouter "en direct" le contenu de notre salle audio sur Paltalk

Par Vivre Sans Alcool - Publié dans : Nouvelles - Communauté : AA
Jeudi 22 mai 2014 4 22 /05 /Mai /2014 23:30
Bonjour à vous !   Venez nous rejoindre dans notre Salle Virtuelle!
Pour ce faire, il vous faut simplement télécharger le logiciel Paltalk Scene
comme détaillé dans la vidéo ci-dessous.    À Bientôt !

Par Vivre Sans Alcool - Publié dans : Assistance
Mardi 20 mai 2014 2 20 /05 /Mai /2014 03:04

 

Guide suggéré de nos réunions


1- Ouverture avec la Prière de Sérénité par l'animateur

2- Mot de Bienvenue par l'animateur:
Bienvenue au Groupe en ligne Vivre Sans Alcool. Vous assistez présentement à une réunion ouverte des Alcooliques Anonymes se tenant sous forme de forum où tous les membres ont droit de parole et ce, tout en respectant les opinions émises par les autres membres présents.  Dépendant du nombre de membres participants, nous suggérons de se limiter à une intervention de 3-4 minutes et si il reste du temps, nous vous inviterons, avec plaisir, à intervenir de nouveau. Merci de votre compréhension !

3- Introduction:
Les Alcooliques anonymes sont une association d'hommes et de femmes qui partagent entre eux
leur expérience, leur force et leur espoir dans le but de résoudre leur problème commun et d'aider
d'autres alcooliques à se rétablir.

La seule condition requise pour devenir membre est d'avoir le désir d'arrêter de boire. Les AA ne demandent ni cotisation ni droit d'entrée; nous nous finançons par nos propres contributions.

Les AA ne sont associés à aucune secte, conviction religieuse ou politique, à aucun organisme ou établissement; ils ne désirent s'engager dans aucune controverse; ils n'endossent et ne contestent aucune cause.

Notre but premier est de demeurer abstinents et d'aider d'autres alcooliques à le devenir.

4- Lectures suggérées: (au choix du modérateur)

Notre Méthode
Les 12 Étapes
Les 12 Traditions
Les Réflexions Quotidiennes

5- Communications de Service: (RSG ou Adjoint RSG)

6- Anonymat:

L’anonymat est la base spirituelle de toutes nos Traditions et nous rappelle sans cesse de placer les principes au-dessus des personnalités.

7- Lecture du ou des thèmes suggérés du jour
ET/OU
Lectures diverses et discussions par les membres présent(e)s

8- Remerciements aux membres présent(e)s et Invitation à la prochaine réunion

9- En terminant, j'aimerais vous rappeler que les opinions émises ici sont strictement celles de la personne qui les a exprimées. Vous êtes libres de prendre ce qui vous plaît et de laisser le reste. Les paroles que vous avez entendues ont été prononcées en toute confiance et méritent votre discrétion. Elles doivent demeurer entre les 4 murs de cette salle et être conservées au fond de votre mémoire. Quelques mots destinés plus spécialement à ceux qui sont avec nous depuis peu. Quels que soient vos problèmes, vous trouverez parmi nous des amis qui en ont connu de semblables. Vous trouverez de l'aide si vous essayez de garder un esprit ouvert. Vous en arriverez à constater qu'il n'y a pas de situation si difficile qu'elle ne puisse être améliorée, ni malheur trop grand pour être soulagé.  Nous ne sommes pas parfaits. Il se peut que notre accueil n'ait pas bien traduit les sentiments chaleureux que nous vous portons. Mais après un certain temps, vous éprouverez pour nous un attachement très spécial et vous nous aimerez comme nous vous aimons même si tous ne peuvent vous plaire également. Dialoguez, discutez avec d'autres membres des points qui vous intéressent mais qu'il n'y ait pas de commérage, ni de critique.  Au contraire, laissez grandir en vous, un jour à la fois, la compréhension , l'amour et la paix inspirés par notre programme.

10- Clôture de la réunion avec la prière de Sérénité et/ou la déclaration de responsabilité.

Je suis responsable... Si quelqu'un, quelque part,
tend la main en quête d'aide, je veux que celle
des AA soit TOUJOURS là... et de cela, je suis responsable
.

Par Vivre Sans Alcool - Publié dans : Introduction - Communauté : AA
Dimanche 18 mai 2014 7 18 /05 /Mai /2014 22:49

rappelS quotidienS  # 18 à 25
 (Emplacement temporaire en attendant le retour du site officel)


rappel quotidien - 18

La rancune est un obstacle au rétablissement de plusieurs membres A.A. Ils assistent aux réunions et parlent selon notre programme, mais ils se réservent le droit de soupçonner et de haïr ainsi que le désir de se venger. Ils sont les avocats des ressentiments justifiés.  Ils n'ont pas une sobriété heureuse et ils se demandent pourquoi A.A. ne fonctionne pas pour eux.

INVENTAIRE QUOTIDIEN

Pourquoi l'esprit de vengeance nuit-il tant à la paix d'esprit de l'alcoolique ?
Le ressentiment est-il justifié ?
La haine et la vengeance écartent-elles nos chances d'obtenir une sobriété heureuse ?

MEDITATION SUGGEREE

Notre esprit de vengeance indique la présence de réserves mentales envers la méthode A.A. Il s'oppose au grand principe fondamental qui exige que nous pardonnions d'abord avant de recevoir le pardon. Le ressentiment et la rancune  sont des formes d'ivresse mentale qu'A.A. ne justifie jamais. Les alcooliques vindicatifs n'agissent pas selon l'essence même des douze Etapes. La prière les ramène à notre méthode. Nous devrions essayer de prier pour ceux que nous haïssons. C'est très avantageux.

CONTACT SPIRITUEL

Notre Père, éveille-nous au fait que les attitudes de vengeance et de haine contiennent en germe des cuites futures.
Aide-nous à les surmonter en priant pour ceux que nous détestons.

EXAMEN PHYSIQUE QUOTIDIEN

Avec quelle fréquence méditons-nous sur la valeur d'un corps en santé pour aider à arrêter les dommages de notre alcoolisme ?
Sûrement pas assez souvent.
Quel malheur d'attendre que la maladie nous rende invalides avant de constater la nécessité formelle d'une bonne santé pour notre rétablissement. Pour rester en santé nous n'avons qu'à observer quelques règles simples. Des habitudes de vie comportant de l'exercice physique suffisant, de l'air frais, du soleil, de la nourriture et du repos sont essentielles pour que notre corps soit en santé.

extrait de "tabourets et bouteilles", pages 130, 131

            --------------------------------------------------------------------

 

rappel quotidien - 19

Un groupe de nouveaux membres sincères discutant de la valeur de la méthode A.A. a conclu que sans abandon de sa vie un alcoolique est impuissant à se rétablir de sa maladie. Un dissident condamna cependant catégoriquement l'abandon comme une attitude mentale négative, la qualifiant d'"acte de lâcheté d'un défaitiste".

INVENTAIRE QUOTIDIEN

Qui avait raison ?
Sommes-nous défaitistes ?
L'abandon est-il si essentiel à notre rétablissement ?
De quoi exactement démissionnons-nous ?
Comment pouvons-nous y arriver ?

MEDITATION SUGGEREE
Nous qualifions d'imprudente la conduite d'un diabétique qui, refusant l'insuline, se gave de sucre. Le mot insensé décrit la conduite d'un alcoolique qui refuse d'admettre sa maladie et qui continue à boire. Nous ne pouvons ignorer les os fracturés. Nous les faisons replacer.  L'alcoolisme est pour nous comme un os fracturé. Demander à Dieu de réparer cette "fracture alcoolique" est une marque d'intelligence. Il s'agit pour sûr d'abandonner sa vie, mais seulement à une Puissance positive.

CONTACT SPIRITUEL

Notre Père, préserve-nous de la sottise intellectuelle.
Elève-nous au-dessus des querelles pointilleuses de mots.
Fais-nous percevoir la logique qu'il y a à T'abandonner notre alcoolisme.

EXAMEN PHYSIQUE QUOTIDIEN

Nous ne choisissons pas le corps avec lequel nous commençons à vivre, mais nous sommes responsables des soins quotidiens dont il a besoin. Certains membres A.A. semblent ne pas comprendre que Dieu ne nous accorde aucune aide physique quand nous refusons de nous aider nous-mêmes. Ils prient en vain au lieu de consulter un chirurgien pour l'extraction d'un appendice, d'amygdales ou d'une dent infectés. Nous devrions présenter sans tarder nos problèmes de santé à des médecins qualifiés dont Dieu nous a si abondamment pourvus.

extrait de "tabourets et bouteilles", pages 132 et 133

 

            --------------------------------------------------------------------

 

rappel quotidien - 20

La route la plus courte qui conduit à une rechute dans A.A. est de trouver la sobriété sans acquérir l'honnêteté, l'humilité et un contact conscient avec Dieu. Une bonne manière de prévenir cela est suggérée dans la 5ème étape. Nous y trouvons beaucoup de choses essentielles à notre réhabilitation comme l'humilité, la libération de la peur, l'honnêteté et l'inspiration spirituelle.

INVENTAIRE QUOTIDIEN

Sommes-nous de ceux qui ont différé de faire notre cinquième étape ?
Y a-t-il une raison légitime de nous abstenir plus longtemps de le faire ?
Pourquoi ne pas nous arranger pour faire notre 5ème étape maintenant ?

MEDITATION SUGGEREE

Certains membres prennent souvent leur sobriété pour un fait acquis. Ils oublient que l'alcoolisme  est une maladie incurable. Ils vont aux assemblées A.A, admettent leurs points faibles et déclament quelques vérités A.A. tout en s'accrochant encore vivement à quelques-uns de leurs plus grands défauts de caractère. Leur hommage en  paroles est excellent, mais leur service A.A. est médiocre. En faisant leur 5ème étape, ils découvriront ces faits. Cette Etape nous garde humble et prêt à servir.

CONTACT SPIRITUEL
Notre Père, libère-nous de la faiblesse de remettre les choses à plus tard dans A.A.
Remplis-nous d'enthousiasme au sujet des 12 Etapes.
Donne-nous le courage moral de faire notre 5ème étape.

EXAMEN PHYSIQUE QUOTIDIEN

Chacun a sa propre pression sanguine. Quelques-uns font de la haute pression, quelques-uns font de la basse. Quelques-uns ont une pression normale. La haute pression sanguine endommage les vaisseaux sanguins et est la cause la plus fréquente des maladies du coeur chez nos membres. Ses causes sont inconnues mais elle est souvent associée aux maladies des reins, à certains troubles fonctionnels du système nerveux, aux glandes endocrines et à l'obésité. Nous devrions surveiller notre pression sanguine de plus près et la garder à notre niveau normal.

extrait de "tabourets et bouteilles", pages 134 et 135

 

            --------------------------------------------------------------------

 

rappel quotidien - 21

Après quelques mois de sobriété malheureuse, un membre A.A. mécontent laissa son groupe et retourna boire. Il s'opposait ouvertement à certains principes spirituels de notre mode de vie, les traitant d'"opium des foules" et jurant qu'A.A. ne conduirait pas sa vie. Il gagna son point mais, en buvant, il perdit son travail, sa femme et sa maison.

INVENTAIRE QUOTIDIEN

Pourrait-il avoir été révolté par le contenu des sixième et septième Etapes ?
Au sujet de la discipline personnelle, quelles sont les fonctions de ces Etapes ?

MEDITATION SUGGEREE

Les symptômes extérieurs de la dépression chez l'alcoolique sont seulement l'ombre de l'oppression réelle en lui-même. Il est une personne très malade régie par une forte obsession qui lui dit : " Je veux être libre. Je veux penser et boire comme il me plaît. Je refuse de me séparer de mes faiblesses de caractère --- avec A.A. ou sans A.A."  Une telle liberté renforcit seulement notre esclavage alcoolique. Une telle rébellion spirituelle est une ivresse mentale, un autre esclavage pour nous.

CONTACT SPIRITUEL
Notre Père, fais-nous voir nos défauts de caractère.
Aide-nous à améliorer notre discipline personnelle.
Accorde-nous le désir sincère d'accepter pleinement les 6e et  7e Etapes.

EXAMEN PHYSIQUE QUOTIDIEN

La médecine moderne insiste sur l'importance de la diète comme puissant facteur de bonne santé. Elle prétend que nous mangeons trop de pain, de gras et de sucre plutôt que des protéines, des hydrates de carbone, des sels minéraux et des vitamines qui aident à la croissance et à la réparation du corps. La réaction chimique dans le corps de l'alcoolique est détériorée par le manque de nourriture convenable. Notre diète devrait être bien équilibrée et contenir assez de légumes, de fruits et de viande.

extrait de "tabourets et bouteilles", pages 136 et 137

 

            --------------------------------------------------------------------

 

rappel quotidien - 22

Ayant obtenu la sobriété par le mode de vie A.A., il est facile de devenir confiants au sujet de notre sécurité future. Nous nous méprenons souvent en prenant la réhabilitation pour la guérison et en nous éloignant des principes A.A. Satisfaits de nos progrès et impressionnés par notre maturité évidente, nous devenons orgueilleux et prêts à obtenir un "diplôme" dans A.A.

INVENTAIRE QUOTIDIEN

Qu'est-ce qu'être satisfait ?
Est-ce un signal de danger ?
Avons-nous jamais atteint la pleine maturité dans A.A. ?
Y a-t-il des qualités spécifiques pour obtenir un "diplôme" ?
Nommez-les.

MEDITATION SUGGEREE

Le gros livre A.A. nous donne des réponses à tous nos problèmes de boisson. Il nous donne aussi un test de "diplômé" dans le chapitre 3 de l'édition 1963 (l'alcoolisme). "Si quelqu'un, qui nous démontre son incapacité à contrôler sa boisson, est capable du jour au lendemain de boire comme un homme, nous levons notre chapeau devant lui". La satisfaction personnelle n'est pas pour nous. Notre but est la sérénité qui est notre récompense pour vivre chaque jour selon le mode de vie A.A.

CONTACT SPIRITUEL
Notre Père, nous vous prions afin de pouvoir trouver ce que sont nos besoins pour notre vie A.A. de chaque jour.
Montre-nous les dangers de la complaisance en nous-mêmes.
Enseigne-nous le sens de la sérénité.

EXAMEN PHYSIQUE QUOTIDIEN

Les alcooliques sont physiquement malades à cause des substances toxiques absorbées en substituant l'alcool à  la nourriture et au repos. Nous sommes des gens impatients qui veulent vite devenir bien. Il n'est pas rare de voir les nouveaux venus avoir recours à des drogues et des antibiotiques qu'ils ont choisi eux-mêmes. C'est une pratique dangereuse dont nous souffrons les mauvais effets. Les sédatifs sont des plus nuisibles car ils créent l'habitude d'en prendre. A.A. ne peut aider ceux qui font usage de drogues qu'ils s'administrent eux-mêmes.

extrait de "tabourets et bouteilles", pages 138 et139

 

            --------------------------------------------------------------------

 

rappel quotidien - 23

Les clés du succès et du service dans A.A. se trouvent dans les quatorze derniers mots de la douzième Etape "et de mettre en pratique ces principes dans tous les domaines de notre vie". Cela prend beaucoup de pensées, d'efforts et de courage constructifs pour arrêter de boire, non pas physiquement, mais il faut du courage moral pour être honnêtes avec nous-mêmes et vivre A.A.

INVENTAIRE QUOTIDIEN

Y a-t-il autre chose dans la douzième Etape que seulement "transmettre le message" ?
Qu'entendons-nous par "réveil spirituel" ?
Que voulons-nous dire par "ces principes" ?

MEDITATION SUGGEREE
"Ces principes" couvrent toutes les 12 Etapes. "Transmettre le message" aux alcooliques est vital, en effet, mais c'est seulement une partie de la pratique de "Ces principes dans tous les domaines de notre vie". Sans cette pratique, il ne pourrait pas y avoir de réhabilitation. Sans cela, nous n'aurions pas d'exemples de sobriété heureuse --- pas de message à transmettre --- pas de parrainage --- pas d'A.A. N'oublions jamais la signification des quatorze derniers mots de la douzième Etape.

CONTACT SPIRITUEL

Notre Père, éveille-nous spirituellement.
Permets-nous de "transmettre le message" aux alcooliques.
Aide-nous à rester sobre et à vivre les 12 Etapes vingt-quatre heures par jour.

EXAMEN PHYSIQUE QUOTIDIEN

La science médicale est depuis longtemps intéressée par la relation entre le sucre dans le sang et la condition physique de l'alcoolique qui n'a pas le désir de boire après avoir mangé. L'expérience nous démontre que l'impulsion de boire nous vient ordinairement à l'idée quand notre estomac est vide et que le taux de sucre dans notre sang est bas. Nous devrions nous rappeler cela dans A.A. et toujours essayer de maintenir en nous un taux adéquat de nourriture afin de nous défendre contre ce premier verre.

extrait de "tabourets et bouteilles", pages 140 et 141

 

            --------------------------------------------------------------------

 

RAPPEL QUOTIDIEN - 24

Un membre actif A.A. de plusieurs années et très actif dans le mouvement fut appelé à déménager dans une autre ville et s'attacha au groupe local. A cause de son expérience, il essaya d'assumer l'autorité et de faire des règlements pour le groupe. Il ne réussit pas, brisa leur unité et peu après se retrouva soûl lui-même.

INVENTAIRE QUOTIDIEN
Est-ce qu'A.A. est une course ?
Nos membres gouvernent-ils ?
Où est l'autorité dans A.A. ?
Comment s'exprime-t-elle ?
Devons-nous conduire par la force ou entraîner par l'exemple ?

MEDITATION SUGGEREE
On ne peut légiférer pour rendre à la santé une fraternité de personnes malades qui se réhabilitent des effets de l'alcoolisme.
Elles devraient être orientées par des alcooliques compréhensifs qui ont arrêté l'effet de leur maladie par le mode de vie des 12 Etapes et qui sont prêts à partager leur expérience avec les autres. Notre seule autorité est la volonté de Dieu agissant dans la conscience de nos groupes. Sa voix parle par l'entremise d'A.A. aux alcooliques qui souffrent encore.


CONTACT SPIRITUEL

Notre Père, puisse nos exemples de sérénité et de sobriété heureuse attirer à nous les alcooliques qui souffrent encore.
Fais-nous comprendre la valeur de service.

EXAMEN PHYSIQUE QUOTIDIEN

Une bonne santé est notre meilleure sauvegarde contre la maladie. Plusieurs personnes ont eu la santé en héritage tandis que d'autres doivent se battre pour l'acquérir. L'alcoolique, en dépit de son état à sa naissance, s'est lui-même placé dans la seconde catégorie. Le rétablissement de l'alcoolisme nous confronte maintenant à deux problèmes réels. Le premier est de recouvrer notre santé. Le second est de la conserver. La volonté d'admettre notre maladie et nos faiblesses physiques est une valeur importante de notre réhabilitation.

extrait de "tabourets et bouteilles", pages 142 et 143

 

            --------------------------------------------------------------------

 

RAPPEL QUOTIDIEN - 25

L'unité de but, de pensée et d'action est vitalement importante au succès d'un groupe A.A. Sans unité, nous pouvons seulement nous attendre à la faillite. Vous et moi, nous pouvons nous maintenir ou tomber selon le succès de notre groupe. Nous devons être unis en vue des buts d'A.A. pour nous-mêmes, pour notre groupe et pour ses futurs membres.

INVENTAIRE QUOTIDIEN
Est-ce que le bien-être du groupe vient en premier lieu ?
La réhabilitation individuelle dépend-elle de l'unité du groupe ?
Qui est responsable de l'unité du groupe ?

MEDITATION SUGGEREE

La première tradition nous avise que sans unité un groupe A.A. ne peut pas survivre. Sans un groupe beaucoup d'entre nous ne pourraient survivre. Evidemment, la préservation de l'unité du groupe est la responsabilité de chaque membre. Nous devons demeurer ensemble ou l'alcool nous dominera séparément. Avec cette idée, mettons nos ambitions mesquines de côté et unissons-nous avec la détermination de vivre selon les principes d'A.A.

CONTACT SPIRITUEL

Notre Père, nous prions pour que notre groupe soit uni dans son but de mantenir la sobriété individuelle de nos membres et de la transmettre aux alcooliques qui cherchent notre aide.

EXAMEN PHYSIQUE QUOTIDIEN

Même si le coeur n'est pas coupable de créer les douleurs et les sentiments de malaise qu'on lui attribue, nous agissons prudemment en cherchant la cause de certais symptômes inhabituels qui peuvent survenir. Une bonne manière de prévenir les problèmes cardiaques est de consulter votre médecin pour un examen médical chaque année et de le consulter aussi à l'apparition de symptômes qui peuvent être ou ne pas être en rapport avec votre coeur. On peut ainsi découvrir une maladie organique à temps pour qu'elle puisse être traitée et guérie.

extrait de "tabourets et bouteilles", pages 144 et 145

 

            --------------------------------------------------------------------

Par Vivre Sans Alcool - Publié dans : Assistance - Communauté : AA
Dimanche 18 mai 2014 7 18 /05 /Mai /2014 22:47

 

Extraits des
Réflexions Quotidiennes
Mai
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

 



Retour

Mois
ou
Année
 

1er - Regarder en moi
 

Nous avons courageusement procédé à un inventaire moral, minutieux de nous-mêmes.
 

Les douze étapes et les douze traditions, p. 46



La Quatrième Étape consiste à faire un effort vigoureux et appliqué pour découvrir quels ont été et quels sont mes handicaps.
Je veux savoir exactement où, quand et comment mes désirs naturels m'ont corrompu.
Je veux regarder en face le malheur que cela a causé aux autres et à moi-même.
En sachant quelles sont mes déficiences affectives, je peux entreprendre de les corriger.
Sans un effort constant et empressé en ce sens, il ne peut guère y avoir de sobriété ou de satisfaction pour moi.
Pour résoudre mes ambivalences, j'ai besoin d'avoir un sens fort et positif de moi-même.
Une telle prise de conscience ne se fait pas en un jour et ne persiste jamais automatiquement.
Chacun a la possibilité de grandir et de prendre conscience de soi-même en regardant honnêtement la réalité en face.
Si je ne cherche pas à fuir les problèmes, mais si je les affronte directement en essayant toujours de les résoudre, ils seront de moins en moins nombreux.

 

 


 

Retour

Mois
ou
Année

 

2 - Eclairer le sombre passé



Accrochez-vous à l’idée que, dans les mains de Dieu, votre noir passé est ce que vous possédez de plus précieux : la clé de la vie et du bonheur des autres. Avec cette clé, vous pourrez les sauver de la misère et de la mort.
 

Les Alcooliques Anonymes p. 115


Mon passé n’est plus une autobiographie mais un livre de référence que je peux consulter et prêter. Aujourd’hui, en me rendant au travail, il me vient à l’esprit une très belle image. Même si cette journée est sombre, comme ça arrive parfois, les étoiles n’en seront que plus brillantes plus tard. Très bientôt, je serai appelé à témoigner de leur éclat.. Ce jour-là, tout mon passé fera partie de moi parce qu’il est une clé et non un verrou.

 

 


Retour

Mois
ou
Année

 

3 - A venir demain
 

D'une certaine manière, il semble moins embarrassant de nous trouver seuls avec Dieu que de faire face à une autre personne.
Tant que nous ne prenons pas la peine de nous arrêter pour parler ouvertement de ce que nous avons caché si longtemps, notre bonne disposition à faire maison nette reste encore passablement théorique.
 

Les douze étapes et les douze traditions, p. 67



Il n'était pas rare que je parle à Dieu -- et à moi-même -- de mes défauts.
Mais m'asseoir en face d'une autre personne pour discuter ouvertement de ces questions intimes était autrement difficile.
Toutefois, cette expérience m'a apporté un soulagement semblable à celui que j'avais ressenti la première fois que j'avais admis être alcoolique.
J'ai commencé à apprécier la dimension spirituelle du programme et je me suis rendu compte que la Cinquième Étape n'est qu'une introduction à tout ce qui reste à venir dans les sept Étapes.

 

 

 


Retour

Mois
ou
Année

 

4 - Parfaitement honnêtes
 

Nous devons être parfaitement honnêtes avec quelqu'un si nous voulons vivre longtemps ou heureux ici-bas.
 

Les alcooliques anonymes, p. 67



L'honnêteté, comme toutes les vertus, est faite pour être partagée.
J'ai commencé à l'acquérir après avoir raconté à quelqu'un l'histoire de ma vie, afin de trouver ma place dans le mouvement.
Par la suite, j'ai parlé de ma vie dans le mouvement.
Par la suite, j'ai parlé de ma vie dans le but d'aider un nouveau ou une nouvelle à trouver sa place parmi nous.
Grâce à ce partage, j'apprends à devenir honnête dans tout ce que je fais et je découvre que la volonté de Dieu à mon égard
se réalise à cause de ma franchise et de ma bonne volonté.

 

 


Retour

Mois
ou
Année

 

5 - La forêt et les arbres
 

...il est facile, à coup de rationalisations et de voeux pieux, de déformer ce qui se présente spontanément à notre esprit.
L'avantage de nous adresser à une autre personne, c'est que nous pouvons sur-le-champ recevoir ses commentaires et ses conseils en ce qui concerne notre situation...
 

Les douze étapes et les douze traditions. P. 67



Je ne compte plus les fois où je me suis retrouvé en colère et frustré, et où je me suis dit: * Les arbres m'empêchent de voir la forêt! *
J'ai fini par m'apercevoir que ce dont j'avais besoin quand je souffrais ainsi, c'était de quelqu'un qui puisse m'aider à distinguer la forêt des arbres, me suggérer un meilleur sentier, m'aider à éteindre les feux ainsi qu'à éviter les pierres et les embûches.
Quand je suis perdu dans la forêt, je demande à Dieu de me donner le courage d'appeler un membre des AA.

 

 

 


Retour

Mois
ou
Année

 

6 - Ne cachez rien
 

Les véritables critères dans cette expérience sont, d'une part, votre détermination à vous confier à quelqu'un, et d'autre part, votre entière confiance en celui ou celle à qui vous ferez part de ce premier examen fidèle de vous-mêmes...
Si vous ne cachez rien, votre soulagement grandira à chaque minute.
Certaines émotions refoulées depuis des années feront surface et s'évanouiront comme par magie aussitôt que vous les aurez révélées.
Votre douleur s'apaisera, faisant place à une paix vivifiante.
 

Les douze étapes et les douze traditions. p. 68-69



Quand j'ai commencé à assister aux réunions des AA, un tout petit germe de sentiments enfermés en moi a commencé à croître
et la connaissance de moi-même est devenue le but de mon apprentissage.
Cette nouvelle compréhension de moi-même a changé ma façon de réagir devant les circonstances de la vie.
Je me suis aperçu que j'avais le droit de faire des choix et que les vieilles habitudes qui imposaient leur dictature avaient desserré leur emprise.
Je crois qu'en cherchant Dieu je peux trouver une meilleure façon de vivre; je lui demande tous les jours de m'aider à vivre une vie sobre.

 

 


Retour

Mois
ou
Année

 

7 - Le respect des autres
 

Nous faisons ces confidences difficiles à quelqu'un qui va comprendre, mais qui n'en sera pas affecté.
Si la règle nous impose d'être durs avec nous-mêmes, elle nous demande d'être toujours pleins d'égards pour les autres.
 

Les alcooliques anonymes, p. 68



Ce passage m'enseigne le respect des autres.
Je ne dois reculer devant rien pour me libérer si je veux trouver la paix d'esprit que je recherche depuis si longtemps, mais je ne dois pas agir aux dépens des autres.
L'égoïsme n'a pas sa place dans le mode de vie des AA.
Pour la Cinquième Étape, il est sage de choisir une personne avec qui je partage un but commun car si cette personne ne me comprends pas, mon progrès spirituel pourrait s'en trouver retardé et je pourrais même être exposé à une rechute.
Au moment de choisir l'homme ou la femme à qui je ferai mes confidences, je demande donc les lumières de Dieu.

 

 

 


Retour

Mois
ou
Année

 

8 - Un lieu de repos
 

Chacune des Douze Étapes des AA nous demande d'aller à l'encontre de nos désirs naturels... toutes dégonflent notre ego.
Et eu égard à ce dégonflement, peu d'Étapes sont aussi rudes à franchir que la Cinquième.
Par contre, il n'y en a guère qui soit aussi indispensable à une sobriété durable et à la paix d'esprit.
 

Les douze étapes et les douze traditions, p. 61



Après avoir écrit la liste de mes défauts, je n'avais pas envie d'en parler, mais j'ai décidé qu'il était temps de cesser de porter seul ce fardeau.
Il me fallait confesser ces défauts à quelqu'un.
J'avais lu et entendu dire que je ne pourrais pas demeurer abstinent sans ça.
La Cinquième Étape m'a apporté un sentiment d'appartenance, de l'humilité et de la sérénité quand je l'ai mise en pratique dans ma vie de tous les jours.
Il était important que j'avoue mes défauts dans l'ordre suggéré par cette Étape: * à Dieu, à nous-mêmes et à un autre être humain *.
Le fait de commencer par Dieu m'a préparé à les avouer ensuite à moi-même, puis à une autre personne.
Comme il est expliqué à propos de cette Étape, la sensation de me trouver en union avec Dieu et avec une autre personne m'a conduit dans un lieu de repos où je pouvais me préparer aux Étapes suivantes, en vue d'une sobriété pleine et féconde.

 

 


Retour

Mois
ou
Année

 

9 - Affronter la peur
 

Si nous nous accrochons encore à quelque chose dont nous ne voulons pas nous départir, nous demandons à Dieu de nous aider à y renoncer.
 

Les alcooliques anonymes, p. 69



Après avoir fait ma Cinquième Étape, j'ai pris conscience que tous mes défauts provenaient de mon besoin de sécurité et d'amour.
Utiliser ma seule volonté pour tenter d'en venir à bout aurait seulement transformé ce besoin en obsession.
Dans la Sixième Étape, j'ai intensifié le travail entrepris dans les trois premières: méditer sur l'Étape en la répétant
constamment, assister à des réunions, suivre les suggestions de mon parrain, lire, chercher à l'intérieur de moi-même.
Pendant mes trois premières années d'abstinence, j'avais peur de prendre l'ascenseur seul.
Un jour, j'ai décidé d'affronter cette peur.
J'ai prié Dieu de m'aider, je suis entré dans l'ascenseur et là, dans un coin, j'ai trouvé une dame qui pleurait.
Elle m'a raconté que, depuis la mort de son mari, elle avait une peur morbide des ascenseurs.
Alors, oubliant ma propre peur, je l'ai réconfortée.
Cette expérience spirituelle m'a aidé à voir que la bonne volonté est la clé qui ouvre la porte des autres Étapes pour atteindre le rétablissement.
Aide-toi et le Ciel t'aidera.

 

 


Retour

Mois
ou
Année

 

10 - Enfin libre!
 

L'autre dividende remarquable que nous pouvons espérer de l'aveu de nos défauts à un autre être humain est l'humilité, un mot souvent mal compris... l'humilité consiste à reconnaître clairement qui nous sommes et ce que nous sommes, et à chercher sincèrement ensuite à devenir ce que nous pourrions être.
 

Les douze étapes et les douze traditions, p. 64-65



Je savais, dans mon for intérieur, que si je voulais un jour connaître la joie, le bonheur et la liberté, je devais raconter ma vie antérieure à une autre personne.
Après l'avoir fait, j'ai connu une joie et un soulagement indescriptibles.
Presque tout de suite après ma Cinquième Étape, je me suis senti libéré de l'esclavage de mon ego et de l'esclavage de l'alcool.
Trente-six ans plus tard, je suis toujours libre, un jour à la fois.
J'ai découvert que Dieu pouvait faire pour moi ce que je ne pouvais pas faire pour moi-même.

 

 


Retour

Mois
ou
Année

 

11 - Un nouveau sentiment d'appartenance
 

Tant que nous n'avons pas pu parler ouvertement de nos conflits intérieurs, et entendre d'autres personnes en faire autant, nous ne nous sommes pas intégrés au groupe.
 

Les douze étapes et les douze traditions, p. 64



Après quatre ans dans les AA, j'ai pu me libérer de ce fardeau d'émotions enfouies au fond de moi qui m'avaient tant fait souffrir.
Avec l'aide du mouvement et de conseillers extérieurs, j'ai été soulagé de ma souffrance et j'ai éprouvé un sentiment d'appartenance et de paix.
J'ai aussi ressenti de la joie et de l'amour pour Dieu comme jamais auparavant.
Le pouvoir de la Cinquième Étape me remplit d'étonnement.

 

 

 

 


Retour

Mois
ou
Année

 

12 - Accepter le passé
 

L'expérience des AA nous a appris que nous ne pouvons pas vivre seuls avec les problèmes qui nous accablent et avec les défauts de caractère qui les causent ou les aggravent.
Si... à la lumière de la Quatrième Étape, nous avons vu se détacher en relief des expérience que nous aimerions mieux oublier... alors, nous ressentons avec plus d'urgence que jamais le besoin de ne plus vivre seuls avec les fantômes traumatisants de notre passé.
Nous devons en parler à quelqu'un.
 

Les douze étapes et les douze traditions, p. 61



Ce qui est fait est fait et ne peut être changé.
Ce qui peut être changé, par contre, c'est mon attitude au sujet du passé.
Il suffit que j'en parle avec ceux et celles qui sont passés par là et avec mon parrain.
Je peux souhaiter que le passé n'ait jamais existé, mais si je peux aussi modifier mes actes à la lumière de ce que j'ai fait, mon attitude changera.
Je n'aurai plus à essayer de chasser le passé de mon esprit.
Je peux changer mes sentiments et mes attitudes mais pour cela, je dois agir et demander l'aide de mes frères et soeurs alcooliques.

 

 

 


Retour

Mois
ou
Année

 

13 - La méthode la plus facile
 

...si nous brûlons cette étape vitale, nous pourrions ne jamais surmonter notre problème d'alcool.
 

Les alcooliques anonymes, p. 66



Il est certain que je n'étais pas très pressé de découvrir qui j'étais vraiment, surtout à un moment où les souffrances de l'alcool
étaient encore suspendues au-dessus de ma tête comme un nuage menaçant.
Mais j'ai vite entendu parler aux réunions de ce membre qui ne voulait tout simplement pas faire sa Cinquième Étape et qui
venait quand même aux réunions, tout tremblant à l'idée d'avoir à revivre son passé.
La méthode la plus facile est de faire ces Étapes qui me libèrent de ma maladie fatale et de mettre ma foi
dans le mouvement et dans ma Puissance supérieure.

 

 

 


Retour

Mois
ou
Année

 

14 - Je suis Correct
 

Combien de fois les nouveaux n'ont-ils pas tenté de garder cachés certains faits de leur vie... ils ont eu recours à des méthodes plus faciles...
Ils n'avaient pas fait l'apprentissage de l'humilité...
 

Les alcooliques anonymes, p. 66-67



Humilité ressemble tellement à *humiliation*.
En fait, être humble, c'est avoir la capacité de me regarder honnêtement et de m'accepter tel que je suis. Je n'ai plus besoin d'être * le plus intelligent *, ni * le plus stupide *, ni aucun des autres * le plus *.
Au bout du compte, je suis *correct*.
Mais il est plus facile de m'accepter moi-même si je raconte toute ma vie.
Lorsque je ne peux parler aux réunions, il me faut un parrain, quelqu'un à qui je puisse confier * certains faits * qui pourraient m'amener à boire de nouveau, qui pourraient me conduire à la mort.
J'ai besoin de toutes les Étapes.
J'ai besoin de la Cinquième Étape pour apprendre la vraie humilité.
Les méthodes plus faciles ne marchent pas.

 

 


Retour

Mois
ou
Année

 

15 - Avec Dieu, la paix
 

Une chose est claire: celui qui vit dans le ressentiment profond finit par mener une existence futile et malheureuse...
Mais pour l'alcoolique, dont le salut dépend du maintien et de l'évolution de son expérience spirituelle, le ressentiment est extrêmement grave.
 

Les alcooliques anonymes, p. 60

 

Sans Dieu, Pas de paix.
Avec Dieu, La paix.

 

 

 


Retour

Mois
ou
Année

 

16 - Pardonner aux autres...
 

Souvent, c'est en travaillant à cette Étape à l'aide de notre parrain ou de notre conseiller spirituel que nous avons senti, pour la première fois, que nous étions vraiment capables de pardonner aux autres les pires offenses dont nous les pensions coupables envers nous.
Notre inventaire moral nous avait persuadés que le pardon total était souhaitable, mais ce n'est qu'en nous attaquant résolument à la Cinquième Étape que nous avons acquis la certitude profonde d'être dignes de pardon et de pouvoir pardonner aussi.
 

Les douze étapes et les douze traditions, p. 64



Quelle merveilleuse sensation donne le pardon!
Comme il me révèle beaucoup sur ma nature émotive, psychologique et spirituelle!
Tout ce qu'il faut, c'est le désir de pardonner;
Dieu fera le reste.

 

 


 


Retour

Mois
ou
Année

 

17 - ...Et se pardonner
 

Dans des circonstances difficiles, j'ai dû, à maintes reprises, leur pardonner et me pardonner.
As-tu essayé cette expérience récemment?
 

Réflexions de Bill, p. 268



Se pardonner à soi-même et pardonner aux autres, ce sont là deux courants d'une même rivière.
Tous les deux peuvent être ralentis ou bloqués par le barrage du ressentiment.
Lorsque le barrage est levé, les deux courants peuvent couler librement.
Les Étapes me permettent de voir comment le ressentiment s'est accumulé et a fini par bloquer ces courants dans ma vie.
Elles me procurent le moyen -- par la grâce de Dieu tel que je le conçois -- de lever le barrage de mes rancunes.
Parce que j'ai recours à cette solution, je trouve la grâce dont j'ai besoin pour me pardonner et pardonner aux autres.

 

 


Retour

Mois
ou
Année

 

18 - La liberté d'être moi-même
 

Si nous sommes sérieux et appliqués dans les efforts que demande cette phase de notre évolution,
nous serons étonnés des résultats, même après n'avoir parcouru que la moitié du chemin.
Nous connaîtrons une nouvelle liberté et un nouveau bonheur.
 

Les alcooliques anonymes, p. 77



Ma première vraie liberté sera de ne pas avoir besoin de prendre un verre aujourd'hui.
Si je la désire vraiment, je vais m'appliquer à la pratique des Douze Étapes qui m'apporteront le bonheur de cette liberté,
parfois lentement, parfois rapidement.
D'autres libertés suivront, et c'est un nouveau bonheur que d'en faire l'inventaire.
J'ai découvert une nouvelle liberté, aujourd'hui, celle d'être moi-même et j'ai aussi la liberté d'être meilleur que jamais.

 

 

 


Retour

Mois
ou
Année

 

19 - Donner sans rien demander en retour
 

Et il est bien conscient d'avoir enrichi sa propre vie, comme prime additionnelle, pour s'être dévoué sans rien demander en retour.
 

Réflexions de Bill, p. 69



À mon entrée dans le mouvement, l'idée de donner sans rien demander en retour n'a pas été facile à comprendre.
Je me méfiais quand les autres tentaient de m'aider.
Je me disais: * Qu'est-ce qu'ils vont me demander en échange? *
Mais j'ai vite découvert la joie d'aider un autre alcoolique et j'ai compris pourquoi les autres avaient été à mes côtés au début.
Mon attitude a changé et j'ai cherché à aider les autres.
J'étais parfois impatient dans mon grand désir de leur faire connaître les joies de la sobriété, de la belle vie retrouvée.
Quand ma vie est remplie d'un Dieu d'amour, tel que je le conçois, et que je transmets cet amour à d'autres alcooliques, je ressens une richesse spéciale, difficile à expliquer.

 

 


Retour

Mois
ou
Année

 

20 - Une journée à la fois
 

Par-dessus tout, vis une journée à la fois.
 

Réflexions de Bill, p. 11



Pourquoi me faire accroire que je ne dois pas prendre un verre aujourd'hui seulement quand je sais parfaitement bien que je ne dois plus boire pendant le restant de mes jours?
En fait, je ne me fais rien accroire, car un jour à la fois est probablement la seule façon pour moi d'atteindre l'objectif à long terme de l'abstinence.
Si je décide de ne plus boire jamais aussi longtemps que je vivrai, je me raconte des histoires.
Car, comment puis-je être sûr que je ne boirai pas quand je n'ai aucune idée de ce que me réserve l'avenir?
Sur une base quotidienne, je crois pouvoir m'abstenir de prendre un verre pendant la journée.
J'entreprends donc ma journée avec confiance et, le soir venu, ma réussite est une récompense.
La joie de la réussite est une sensation agréable qui me donne envie d'en redemander!

 

 


Retour

Mois
ou
Année

 

21 - La liste des bienfaits reçus
 

Une exercice que je pratique consiste à essayer de dresser un inventaire des bienfaits que j'ai reçus...
 

Réflexions de Bill, p. 37



Pourquoi être reconnaissant?
Je me suis enfermé et j'ai commencé à dresser la liste de tous les bienfaits dont je ne pouvais certainement
pas m'accorder le mérite, à commencer par le fait d'être sain de corps et d'esprit.
À ce jour, j'ai vécu soixante-quatorze années; ma liste a rempli deux pages et il m'a fallu deux heures pour l'établir.
J'ai inscrit la santé, la famille, l'argent les AA... tout l'éventail.
Chaque jour, dans mes prières, je demande à Dieu de m'aider à ne pas oublier cette liste et à me sentir plein de gratitude toute la journée.
En me la rappelant, je ne peux pas prétendre que Dieu m'en veut.

 

 


Retour

Mois
ou
Année

 

22 - Nous
 

Nous...(Le premier mot de la Première Étape)
 

Les douze étapes et les douze traditions, p. 23



Quand je buvais, tout ce qui me préoccupait c'était * je, me, moi *.
Une telle obsession du moi, une telle maladie de l'âme, un tel égoïsme spirituel m'ont rendu esclave de la bouteille pendant plus de la moitié de ma vie.
Le voyage vers la découverte de Dieu et de sa volonté, un jour à la fois, a commencé avec le premier mot de la Première Étape, * Nous *.
Le fait que nous soyons nombreux donne du pouvoir, de la force, de la sécurité et, à un alcoolique comme moi, il donne la vie.
Si j'avais essayé de m'en sortir seul, je serais probablement mort.
Avec l'aide de Dieu et d'un autre alcoolique, j'ai un but divin dans la vie... je suis devenu un canal par lequel Dieu administre le remède de son amour.

 

 

 


Retour

Mois
ou
Année

 

23 - Santé spirituelle
 

D'ailleurs, quand la maladie spirituelle n'y est plus, nous nous relevons physiquement et mentalement.
 

Les alcooliques anonymes, p. 59



J'ai beaucoup de mal à accepter ma maladie spirituelle parce que j'éprouve un grand orgueil que je dissimule sous ma réussite matérielle et ma puissance intellectuelle.
L'intelligence et l'humilité ne sont pas incompatibles, à condition que l'humilité prime.
Pour beaucoup, dans le monde moderne, la poursuite du prestige et de la richesse est le but ultime.
Essayer d'être à la mode et chercher à paraître meilleur que je ne le suis en réalité, c'est être malade spirituellement.
Reconnaître et avouer mes faiblesses, c'est commencer à recouvrer ma santé spirituelle.
C'est un signe de santé spirituelle que d'être capable de demander à Dieu tous les jours de m'éclairer, de me faire voir sa volonté et de me donner la force de l'exécuter.
Je suis en excellente santé spirituelle quand je m'aperçois que plus je m'améliore, plus j'ai besoin des autres.

 

 


Retour

Mois
ou
Année

 

24 - Heureux, joyeux et libres
 

Nous sommes certains que Dieu nous veut heureux, joyeux et libres.
Nous ne pouvons souscrire à l'idée que la vie est une vallée de larmes, bien qu'elle l'ait déjà été pour un grand nombre d'entre nous.
Mais il est évident que nous avons été la cause de notre propre misère.
Ce n'est pas l'oeuvre de Dieu.
Évitons d'inventer le malheur à loisir et tirons profit des problèmes, lorsqu'ils surviennent, en nous réjouissant de l'occasion qui nous est donnée de démontrer Sa toute-puissance.
 

Les alcooliques anonymes, p. 123



Pendant des années, j'ai cru en un Dieu vengeur que je blâmais pour mes malheurs.
J'ai appris que je devais déposer les *armes* de mon ego pour prendre les *outils* du programme des AA.
Je n'ai pas à me battre contre ce programme car il est un cadeau et je ne me suis jamais battu en recevant un cadeau.
Si je continue parfois à me battre, c'est que je m'accroche encore à mes * vieilles idées, mais le résultat est nul *.

 

 

 


Retour

Mois
ou
Année

 

25 - Une gratitude active
 

La reconnaissance devrait nous pousser à avancer, plutôt qu'à regarder en arrière.
 

Réflexions de Bill, p. 29



Je suis très reconnaissant à ma Puissance supérieure de m'avoir donné une deuxième chance de vivre une vie utile.
Grâce aux Alcooliques anonymes, j'ai recouvré la raison, et les promesses du mouvement se réalisent dans ma vie.
Je suis reconnaissant d'être libéré de l'esclavage de l'alcool.
Je suis reconnaissant d'avoir la paix d'esprit et la possibilité de grandir, mais ma gratitude doit me pousser à regarder l'avenir plutôt que le passé.
Je ne peux pas rester abstinent en me remémorant les réunions d'hier ou les rencontres de la Douzième Étape. Ma gratitude doit se traduire par des actes aujourd'hui.
Notre fondateur dit que la meilleure façon de montrer sa gratitude est de transmettre le message à d'autres. Sans les actes, ma gratitude n'est qu'une émotion agréable.
Je dois la concrétiser en mettant en pratique la Douzième Étape, en transmettant le message et en appliquant les principes dans tous les domaines de ma vie.
Je suis reconnaissant d'avoir la chance de transmettre le message aujourd'hui.

 

 

 

 


Retour

Mois
ou
Année

 

26 - Transformer le négatif en positif
 

Dans le programme des AA, notre croissance sur le plan spirituel et émotionnel ne dépend pas, en fin de compte, tant du succès que de nos défaillances et de nos revers.
Si tu gardes cette idée bien vivante dans ton esprit, je crois que ta rechute aura pour effet de te stimuler plutôt que de t'abattre.
 

Réflexions de Bill, p. 184



Au sujet de la souffrance et des obstacles qu'ont connus nos fondateurs dans la mise sur pied du mouvement AA, Bill W.
Nous a laissé un message clair: une rechute peut être une expérience positive qui nous aidera à trouver l'abstinence et à mener une vie sobre.
La rechute donne du poids à ce que j'entends sans cesse dans les réunions: * Ne prends pas un premier verre! * Elle renforce en moi la conviction que ma maladie est progressive, et elle me fait voir la nécessité, la beauté et l'humilité de notre programme spirituel.
Les vérités les plus simples ne me parviennent que par des voies compliquées lorsque je me laisse mener par mon ego.

 

 

 


Retour

Mois
ou
Année

 

27 - Pas nécessaire de larmoyer...
 

Jour après jour, nous essayons de nous approcher un peu de la perfection de Dieu.
C'est pourquoi il n'est pas nécessaire de larmoyer...
 

Réflexions de Bill, p. 15



Quand je me suis rendu compte qu'il n'y avait pas un seul... *ne pas* dans les Douze Étapes des AA,
j'ai été troublé parce que cette découverte m'ouvrait une immense porte.
C'est à ce moment-là seulement que j'ai pris conscience de ce qu'est le mouvement des AA pour moi.
Ce n'est pas un programme d'interdictions, mais d'actions.
Ce n'est pas une loi martiale, mais une liberté.
Ce n'est pas pleurer sur mes défauts, mais suer à la tâche pour les corriger.
Ce n'est pas une pénitence, mais le salut.
Ce n'est pas * Malheur à moi! * pour mes péchés passés et présents.
C'est * Dieu soit loué! * pour les progrès que je fais aujourd'hui.

 

 

 


Retour

Mois
ou
Année

 

28 - Des droits égaux
 

La plupart des groupes AA, à un moment donné, s'enivrent de règlements...
Après un certain temps, la peur et l'intolérance se calment...
Nous ne souhaitons refuser à personne sa chance de se rétablir de l'alcoolisme.
Nous souhaitons être aussi ouverts que nous le pouvons, jamais fermés.
 

La tradition des AA: son développement, p. 12, 13 et 14



Chez les AA, on m'a laissé entièrement libre et on m'a accepté tel que j'étais.
Mon admission ne dépendait pas de ma personnalité, de ma richesse ou de mon éducation, et j'en suis reconnaissant.
Je me demande souvent si je suis aussi égalitaire face aux autres ou si je leur refuse le droit d'être différents.
Aujourd'hui, j'essaie de remplacer ma peur et mon intolérance par la foi, la patience, l'amour et l'accueil, que ce soit dans mon groupe des AA, à la maison ou au travail.
J'essaie d'avoir une attitude positive partout où je suis.
Je n'ai ni le droit ni la responsabilité de juger les autres.
Selon l'attitude que j'aurai, les nouveaux membres des AA, les membres de ma famille, mes amis m'apparaîtront comme des menaces ou des occasions d'apprendre.
Quand je repense à certains de mes jugements passés, je vois clairement comment ma fausse vertu a pu me nuire au niveau spirituel.

 

 


Retour

Mois
ou
Année

 

29 - Maintenir le cap
 

Chaque groupe devait s'en tenir à son but pour éviter de courir à sa perte.
La sobriété devait constituer son unique objectif.
À tous autres égards, il jouissait d'une liberté totale de choix et d'action. Tout groupe avait le droit de se tromper.
 

Les douze étapes et les douze traditions, p. 166



Le membre AA doit maintenir le cap pour éviter de courir à sa perte.
La sobriété est mon seul but.
Pour ce qui est du reste, je suis parfaitement libre de penser et d'agir à ma guise.
Chaque membre a le droit se tromper ou d'avoir raison.

 

 

 


Retour

Mois
ou
Année

 

30 - Notre objectif fondamental
 

L'influence universelle des AA s'intensifie dans la mesure même où notre mouvement se concentre sur son objectif fondamental.
 

Le mouvement des AA devient adulte, p. 136



Je ressens de la gratitude quand je songe aux débuts de notre mouvement et à nos bons et sages précurseurs, qui proclamaient que nous ne devions pas nous laisser distraire de notre but fondamental: transmettre le message à l'alcoolique qui souffre encore.
Je désire assurer de mon plus grand respect toutes les personnes qui oeuvrent dans le domaine de l'alcoolisme, en n'oubliant jamais que les AA n'endossent aucune autre cause que la leur.
Je dois me rappeler que le mouvement des AA ne détient pas le monopole de la vérité.
C'est en toute humilité que je remercie Dieu d'avoir rendu possible son existence.

 

 

 


Retour

Mois
ou
Année

 

31 - Être prêts à servir les autres
 

... il n'est pas étonnant que notre association en ait conclu qu'elle n'avait qu'une seule mission primordiale: celle de transmettre le message des AA à ceux qui ne savent pas qu'on peut s'en sortir.
 

Les douze étapes et les douze traditions, p. 171



La lumière de la liberté illumine les membres des AA de tous ses feux, alors que chacun incite un frère ou une soeur à croître.
Les Étapes du rétablissement ne constituent que des petits pas, mais chacune devient un barreau de l'échelle qui me fait sortir du puits du désespoir et accéder à un nouvel espoir.
L'honnêteté est l'outil qui me permet de briser mes chaînes.
Un parrain attentif m'aide à entendre le message qui me guide vers la liberté.
Je demande à Dieu de me donner le courage de vivre de manière à ce que le mouvement témoigne de sa grâce.
Cette mission me libère et me permet de partager avec les autres, dans un esprit de service, les bienfaits du rétablissement.

 

 

Par Vivre Sans Alcool - Communauté : AA
Jeudi 8 novembre 2012 4 08 /11 /Nov /2012 22:07

mobile_view_iPhone.png Notre blog est maintenant disponible en version mobile

Vous pouvez consulter notre blog depuis votre mobile ou téléphone intelligent !


Notre blog est optimisé et compatible avec la plupart des téléphones du marché.

 

Vous pouvez consulter notre blog directement à l'adresse suivante :


http://vivresansalcool.over-blog.com/m/

Par Vivre Sans Alcool - Publié dans : Nouvelles - Communauté : AA
Lundi 14 septembre 2009 1 14 /09 /Sep /2009 14:40

Nouveauté:
Les 31 rappels quotidiens accessibles sur notre site.

 

Cliquer ICI pour accéder au menu
des 31 rappels quotidiens.

Par Vivre Sans Alcool - Publié dans : Nouvelles - Communauté : AA
Mardi 9 juin 2009 2 09 /06 /Juin /2009 15:00

Dans le cadre de la semaine de la Gratitude, particulièrement soulignée au Québec, durant la semaine du 10 juin, nous invitons les membres à nous faire parvenir leurs témoignages de gratitude et de reconnaissance envers le mouvement des Alcooliques Anonymes.

Le 10 juin 1935, le mouvement des Alcooliques Anonymes fut créé par la rencontre de nos 2 fondateurs, le Docteur Bob S. et Bill W.  Cette rencontre changera la vie de millions d'alcooliques à travers le monde. 

Voici donc votre chance d'exprimer votre gratitude et reconnaissance envers le mouvement:

Écrivez-nous:  aafrancophone@hotmail.com

Une nouvelle section est maintenant aménagée pour accueillir vos textes, dans la colonne de droite sous le nom
de Partages et Textes
              

Vos textes seront publiés sur notre Blog aussitôt reçus et adaptés pour le Blog.

Voici d'ailleurs, quelques textes fraichement arrivés cette semaine:

Les textes sont disposés "un à la suite de l'autre." dans la page  "Gratitude et reconnaissance"

Merci, à l'avance de votre participation !

Déclaration de Responsabilité en image sur le lien ci-dessous

Je suis responsable ...

Par Vivre Sans Alcool - Publié dans : Nouvelles - Communauté : AA

Présentation

  • : Vivre Sans Alcool
  • Vivre Sans Alcool
  • : Les Alcooliques anonymes sont une association d'hommes et de femmes qui partagent entre eux leur expérience, leur force et leur espoir dans le but de résoudre leur problème commun et d'aider d'autres alcooliques à se rétablir.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil

Un peu d'humour !

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus